seine-saint-denis.fr







Accueil
Qui sommes-nous ?
Membres du réseau
Le manifeste
Actualité / Agenda
Outils / Méthodologies
Partage d'expérience
Recherche bibliographie
Histoire de l’éducation populaire


Le programme européen "Jeunesse en action au défis de l’équité " - Le cas des jeunes avec moins d’opportunités


L’évaluation du programme européen « Jeunesse en action » (2007-2013), réalisée en France par l’INJEP dans le cadre du réseau européen RAY, interroge le caractère équitable de celui-ci, tant du point de vue de son accès que des performances d’apprentissage. L’étude souligne que si la participation des « jeunes avec moins d’opportunités » à ce programme reste faible, ils y apprennent davantage que les autres catégories de jeunes.



L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) consacre son dernier bulletin, Jeunesses : études et synthèses, à des résultats de l’évaluation du programme européen « Jeunesse en action », et en particulier à la participation des « jeunes avec moins d’opportunités » (JAMO) – catégorie-cible de public prioritaire - aux dispositifs de mobilité internationale portés par l’Europe.

Francine Labadie, cheffe de projet Observatoire de la jeunesse, coordinatrice de la Mission observation et évaluation de l’INJEP, auteure de cet article intitulé « Le programme européen « Jeunesse en action » au défi de l’équité », montre que la participation des JAMO reste encore à améliorer.

Si l’objectif d’une équité d’accès n’est pas atteint, l’étude réalisée par l’INJEP, souligne en revanche que ces jeunes en difficulté tirent particulièrement avantage des projets de mobilité proposés au niveau européen en termes d’apprentissages. Ces programmes de mobilités profitent ainsi davantage aux JAMO tant en termes des connaissances acquises dans les domaines de l’Europe, de l’art et de la culture, du développement urbain et rural ou de l’intégration socio-professionnelle ; qu’en matière de compétences, parmi lesquelles la communication en langue étrangère, les compétences sociales et civiques, ou l’esprit d’initiative et d’entreprise.

Télécharger : http://www.injep.fr/sites/default/files/documents/jes32_jamo_bd.pdf

Contact presse :
Roch Sonnet
01 70 98 94 40
sonnet@injep.fr












Auteur(s)



Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire  

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) est un établissement public national placé sous la tutelle du ministre chargé de la jeunesse, portefeuille exercé aujourd’hui par le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports.

L’INJEP porte l’Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse, ainsi qu’un centre de ressources destiné aux professionnels et décideurs du secteur. Il est également l’opérateur du programme européen « Erasmus + Jeunesse & Sport » que finance la Commission européenne. Il fait enfin partie, avec l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé) et l’association France volontaires, du groupement d’intérêt public constituant l’Agence du service civique. Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire 95 avenue de France 75650 Paris cedex 13 Standard Injep : 01 70 98 94 00 Standard Afpeja : 01 70 98 93 50


Contact
Site web


Cet article repond au(x) mot(s) clé :
une 
enquêtes, questionnaires 
information, sensibilisation, mobilisation