seine-saint-denis.fr







Accueil
Qui sommes-nous ?
Membres du réseau
Le manifeste
Actualité / Agenda
Outils / Méthodologies
Partage d'expérience
Recherche bibliographie
Histoire de l’éducation populaire


Combats étudiants pour l’indépendance de l’Algérie de Dominique WALLON


Dominique WALLON (ancien de la DDC, DMTDS, Ville de Marseille, CNC, etc) vient d’écrire un magnifique livre sur la période de la guerre d’Algérie, Combats étudiants pour l’indépendance de l’Algérie, dont vous trouverez ci-joint la présentation. Faites le connaître, faites le acheter.



À travers son parcours personnel de lycéen sensibilisé aux luttes de la décolonisation, puis de militant et responsable syndical,Dominique Wallon reconstitue l’histoire de la mobilisation de l’UNEF contre la guerre d’Algérie, de 1955 à 1962. Le syndicat étudiant, par ses prises de position, son appel à la première grande manifestation populaire en octobre 1960, son dialogue avec l’UGEMA (l’union étudiante participant de l’action du FLN), a été sans conteste l’organisation de masse la plus déterminée, et peut-être déterminante, dans le combat pour le droit à l’indépendance du peuple algérien.

Son récit illustre le travail tenace des dirigeants successifs de l’UNEF, syndicat unitaire et massivement représentatif, pour amener, malgré la répression gouvernementale et les tergiversations de la gauche, le milieu étudiant à cet engagement total. Il met en lumière le dialogue engagé, en pleine guerre, entre les deux organisations étudiantes algérienne et française, ses limites comme son impact symbolique. Le livre d’une histoire personnelle qui parcourt, subjectivement, l’histoire de la guerre d’Algérie et de la gauche française.

Dominique Wallon a été président de l’Amicale des Élèves de l’IEP de Paris (1959), vice-président « Algérie » de l’UNEF (Union Nationale des Étudiants de France) en 1960 et président de l’UNEF en 1961/1962. Ancien élève de l’École Nationale d’Administration, il a essentiellement travaillé au ministère de la Culture où il a été, entre 1981 et 2000, directeur du Développement culturel, du Centre National du Cinéma et enfin de la Musique, de la Danse, du Théâtre et du Spectacle vivant. Entre 1986 et 1989, il a été chargé de la politique culturelle auprès du Maire de Marseille. En 2003, il fonde le festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt.

Jean-Jacques HOCQUARD
La Parole errante
9 rue François Debergue
93100 Montreuil
06.08.25.77.61
01.48.70.39.32
courrier@laparole-errante.fr

http://www.la-parole-errante.org
http://www.armand-gatti.org
http://www.archives-gatti.org
http://radio-egalite.jimdo.com
http://www.radio-egalite.org



: (327.6 ko)










Auteur(s)



La Parole Errante 

Contact courrier@laparole-errante.fr
Site web http://www.la-parole-errante.org


Cet article repond au(x) mot(s) clé :
une 
interculturel, intergénérationnel, mixités 
livres, bandes dessinées